All Sky Cam France

 

Le premier forum Sky Camera francophone. Détection vidéo d'événements lumineux céleste, rentrées atmosphérique, météores, foudre, TLE, PAN.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

RMS (Raspberry Meteor System) par l'équipe Croatienne du CMN (Croation Meteor Network)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Trifouillax


I Présentation :

RMS est une approche qui se veut simple et surtout économique de la détection et de la capture vidéo de météores, bolides et autres phénomènes aériens nocturnes.

Il a été imaginé et développe par le CMN, groupe Croatien d'études et de suivi de météores et de météorites.

II Partie matérielle

Celle-ci est basée sur un micro-ordinateur ARM 32 bits Raspberry Pi 3B d'une valeur commerciale de 30 à 40 Euros équipé d'un module RTC (quelques Euros), d'une caméra analogique nocturne de milieu de gamme (les caméras IP ne sont pas supportées) équipée d'un objectif monture CS de 4 à 6 mm (valeur 50 à 100 Euros) et enfin d'une clef de conversion analogique / digitale spécifique EasyCap UTV007 vendue aux environs de 15 Euros en Europe et moins de 10 Euros en Chine.

III Partie logicielle

Une grande partie des programmes est développée en language Python et fourni et maintenu gracieusement par le CMN ; il se compose principalement d'une suite logicielle de détection / capture (RMS) se lançant automatiquement à la tombée du jour pour stopper à l'aube et d'un logiciel d'identification visuelle (BIN_VIEWER) permettant de traiter et d'appliquer des filtres sur les données brutes au format CAMS (1), FITS (2) ou Skypatrol (3) ; BIN_VIEWER permet la détection de phénomènes lumineux nocturnes bien plus finement qu'en mode automatique.

A noter que le language Python est multi-plateforme et que la plupart des sources sont librement disponibles ; il est donc possible de partir de ces dernières pour recompiler des exécutables autonomes tournant sous processeurs ARM 32 bits, X86 32 ou 64 bits (Windows, Linux ou Mac)...

IV RMS en pratique

Après l'assemblage des parties matérielle et logicielle, RMS peut tourner en mode automatique en envoyant chaque matin les détections en mode automatique dans le cloud ; il faudra toutefois prévoir d'effectuer un peu de maintenance afin de nettoyer les supports de stockage qui cumulent entre 6 et 8 Go de données par nuit selon l'époque de l'année. Il est évidemment possible de travailler en mode déporté pour peu que l'on dispose d'un accès internet avec adresse IP fixe au niveau du site d'observation (4).

Une analyse visuelle des captures nocturnes est évidemment recommendable dans la mesure ou elle permet d'observer bien plus de phénomènes de nature transitoire mais également de vérifier les détections effectuées par le système automatisé. Cette procédure nécessite un peu de temps (10 à 20 minutes) chaque jour et nécessite un accès rapide au système ; vu le volume des données à transférer un accès Ethernet 100 Mbits/s entre la station de détection et le poste de traitement semble le minimum.

V Mise en oeuvre, résultats et performances

Après une mise en service nécessitant pas mal de réflexion et quelques semaines d'utilisation, le système tourne convenablement et permet de repérer aisément peu près tout ce qui peut passer dans le champ de l'objectif. L'expérience acquise au fil des détections permet d'identifier très rapidement la majorité des phénomènes lumineux nocturnes, qu'il s'agisse d'insectes, d'oiseaux, d'avions de ligne, de météores, de satellites, etc.

Avec un objectif de 3 mm et un champ de 95° x 70°, on peut identifier entre 2 et 5 détections de météores par nuit selon la météo et l'époque de l'année ; cerise sur le gâteau, il est possible de détecter quelques phénomènes plus délicats à identifier, ces deniers valorisant à eux seuls largement le temps passé à la mise au point du système.

VI Support et assistance

L'équipe du CMN est extrêmement réactive et permet d'obtenir aide et assistance lors de la mise au point du système qui reste malgré tout une opération un peu complexe ; s'il fallait noter cette technicité je dirai 7 sur une échelle de 10. Je me tiens bien entendu à la disposition de toute personne désirant se lancer dans l'expérience pour répondre en premier niveau à toute question ou demande d'éclaircissement

(1) CAMS : Cameras for Allsky Meteor Surveillance, format d'images compressées développé au sein du projet éponyme de la NASA et du SETI, voir http://cams.seti.org/

(2) FITS : Flexible Image Transport System, format d'images fréquemment utilisé en astronomie

(3) Format d'image propriétaire développé en 2003 et distribué sous le nom de "Skypatrol Software Package" par Vornhusen, cf http://adsabs.harvard.edu/full/2009JIMO...37...28G

(4) Une solution de type conversion IP dynamique en nom de domaine secondaire est également envisageable mais tend à alourdir un processus technique déjà un peu complexe

Pour aller un peu plus loin :

Publication de la conférence IMC / CMN 2016 (Anglais)

La page Github du CMN

Projet Asteria du CMN sur Hackaday



Dernière édition par Trifouillax le Dim 15 Oct 2017 - 23:44, édité 2 fois (Raison : Corrections diverses et variées)

Marco

avatar
Météore
Météore
Y-a t'il une fonction "masque d’étoiles" (comme dans la suite Ufoxxxx) pour l'ajustement précis de l'orientation et du champ de capture ?

http://marcodechaligny.free.fr

Trifouillax


Une bonne partie du système de détection / capture / calibration est reprise directement du format CAMS (NASA/SETI).

Chaque image composite (255 images superposées à 25 FPS) est validée par la présence de 5 étoiles au minimum puis rectifiée automatiquement pour réduire la luminosité des étoiles qui deviendraient rapidement trop lumineuses au fil des assemblages successifs.

Les étoiles sont par ailleurs détectées et enregistrées à part des images sur un fichier au format CALSTARS (Calibration Stars) aux fins de calibration astrométrique ultérieure.

Je n'ai pas trop encore expérimenté dans ce domaine précis mais les possibilités me semblent équivalentes sinon supérieures à celles des systèmes équivalents existants (CAMS, UFOxxx).

Trifou

alcyon999

avatar
Trés interessant merci Trifouillax Wink

http://france.allsky.camera.free.fr

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum